Un sujet cent fois utilisé

Tous les auteurs sont des copieurs.

Avant de crier au scandale, lisez ce qui suit. Ce que je veux dire c’est que les sujets, les inspirations, les cultures, les combats intérieurs, les émotions, etc. sont tous des chemins cent fois empruntés. Dans l’écriture, il ya un paquet de ces charlatans d’écriture qui nous parle du terme de créativité sans cesse. « Sois plus original» ou « soit créatif» ou « tu devrais faire différemment ». Quand nous demandons comment? Ces gens haussent les épaules. L’originalité je n’en ai rien à ciré.  L’originalité n’existe pas. Nous innovons. Nous prenons un élément existant et nous l’utilisons à l’aide de notre vécu, notre histoire, notre culture et notre vérité, notre perception.

« Cette histoire a été racontée, mais n’a pas été racontée par toi tout simplement ». Tous les auteurs ont leurs auteurs fétiches qui lui a dit ça un jour. C’est tout cute et ahhhhhhhhhhhh. On se sent inspiré et capable de recréer le monde grâce à notre nous. On se sent bien. On croit en nous. Et on déchante vite! Ce n’est pas juste une histoire créée par vous. C’est votre histoire à vous. Mais j’écris sur la magie moi, ce n’est pas vrai! Tu crois que J.K. Rowling avait des détraqueurs à côté de chez elle qui vivaient? Eh bien! La réponse est oui. Elle a sorti ces créatures de son imaginaire au moment où elle était le plus en dépression. A-t-elle inventé la dépression? Non. Elle a utilisé son environnement et a innové. Est-ce qu’on me suit?

Les écrivains aiment les belles phrases. La belle poésie. Le mot juste. La tournure élégante et à couper le souffle grammaticalement parlant. C’est évident tout ça. On aime que nos auteurs ou nos artistes préférés nous réconfortent dans la beauté de la création. Dans la confection d’une toute petite et jolie histoire de notre crue qui se raconte avec nos mots. Et il y a ces auteurs qui vendent leur corps, qui parie avec le diable, met leur coeur sur la table et pleure comme un enfant qui aurait laissé tomber sa sucette sur le sol et que sa maman ne pourrait jamais consoler, car la poussette a écrasée le bonbon.

Ce que je dis c’est ne tenter pas d’être original. De tenter pas de trouver LE SUJET du prochain best-seller interplanétaire. Prenez un sujet. Lisez sur le sujet. Décortiquez-le. Rendez-le vrai à vos yeux. Interrogez-vous sur les situations. Interrogez-vous intérieurement. Les sujets doivent être cent fois utilisés pour que vos précédents puissent vous léguer de bonnes cartes pour le reste de votre voyage. Les sujets ne peuvent être épuisés, car il y aura toujours une vérité propre à chacun. L’originalité n’existe pas. L’humain n’est pas original même dans sa propre existence il n’est qu’une copie plus améliorer d’une autre ( Plus améliorer selon certaine croyance, hein! ).

« Mais je veux me distinguer des autres moi ». Tu es déjà différent des autres, le savais-tu?

« Comment puis-je intéresser quelqu’un à me lire sans être original? » Ne sois pas original. Écris. Tout simplement. Apprends. Joue avec les mots. Parle-moi. Parle-nous de ta vérité.

« Comment parle-t-on de sa vérité? » Dénude-toi( émotionnellement). Regarde ton passé. Regarde tes envies. Regarde tes frustrations. Regarde tes joies. Soi transparent vis-à-vis toi-même. Ose dire les choses qui se cachent en toi qui n’es jamais allé prendre du soleil.

« Si je n’ai rien en moi?» Alors je t’invite à te découvrir.