Tous les vendredis

Voilà, mes vacances fractionnées sont entamées ! Je ne sais pas si vous avez déjà eu cette chance de réduire vos jours de travail pendant l’été et d’être, tous les vendredis, en congé payé. Pour certains, ce serait un crime. Tu ne vas pas dans le sud ? Tu ne descends pas à la mer pendant quelques semaines ? Eh bien non ! Moi je me plais dans ma petite banlieue à voir l’été, au compte-goutte.

Avec raison, je ne suis pas fanatique de l’été. La chaleur, l’humidité, les insectes… pouah ! J’ai de la misère. Attention je ne suis pas une hater du soleil. J’aime, modérément. Dans tous les cas, pour moi, des vacances de rêves c’est l’automne (ce que j’ai préparé aussi tient !)

Le but recherché n’est pas innocent. Je me libère du temps évidemment pour me reposer, mais aussi pour écrire. Vendredi, j’embarque dans mon bureau à la première heure pour peaufiner mes projets en cours. J’ouvre la fenêtre, je pousse le ventilateur au maximum, un café froid sur la gauche et une bouteille d’eau sur la droite et boum ! On pénètre un univers merveilleux !

Tout ça me permet de tenir quelques heures. C’est une routine qui s’installe. C’est mon moment privilégié. Que moi, mes plantes et mon imagination.