La communication est difficile

Il y a ce genre de matin, même après deux cafés, on n’aurait jamais dû se réveiller… J’ai le coeur gros ce matin. Je suis découragée. De tout et de rien. Je suis triste. De tout et de rien. Une phrase méchante ici et là. La culpabilité. Je regrette mes paroles, mais elles ont quitté mes lèvres. C’est trop tard. J’ai fait du mal. Tout ce que je souhaite est de retourner au silence. Là, je ne fais de peine à personne. Disparaître et la terre se portera mieux. Regrettez-vous parfois vos paroles?

La communication est difficile.

Voilà la sagesse que j’ai apprise ce matin. À défendre mes points, j’ai fait du mal à des gens biens qui souffrent. Je réalise que malgré tous les livres, tout le vocabulaire ou l’éducation que je pourrais avoir, que nous pourrions avoir… communiquer entre nous est dur.

Qu’est-ce que la communication au fait? À part une série de mots, qu’est-ce que le sens profond de cette faculté que nous avons les humains? L’échange, le partage, l’écoute, la communion. Peut-être ai-je oublié ces principes…

Nous sommes tellement occuper dans nos petites vies rangées. Nous utilisons facebook et les autres réseaux sociaux pour prendre contact. Et nous oublions le sens profond de l’acte. Nous oublions cette extraordinaire faculté à connaitre l’autre, ses espoirs et ses peurs. Les blessures nous empêchent d’avancer et nous isole. Nous ne voulons plus risquer de souffrir. C’est normal avec les déficiences que notre société a….

Nous nous bâtissons un empire individuel pour être sûr d’écraser son voisin et de survivre. Nous achetons pour communiquer avec ces objets, mais au fond nous avons tort. Nous nous éloignons et ce n’est pas que la faute du matériel et de la technologie. Nous crachons notre venin derrière nos écrans et nous oublions les larmes. Nous oublions la puissance de la parole. Et lorsque nous ouvrons la bouche, nous oublions notre responsabilité.