Jean Grignon- De l’écriture à l’édition

Bibliographie

(Montréal, 3 décembre 1935- )

Jean Grignon fait ses études classiques à Montréal (Baccalauréat ès Arts, 1955). Après une courte période sur le marché du travail, il poursuit ses études et obtient en 1965, une Licence (Université de Montréal) et un CAPES (École Normale Supérieure). Dans sa carrière professionnelle initiale, il s’intéresse à l’enseignement de la mathématique et des sciences, à titre de conseiller pédagogique. Sa compétence sera soulignée par le prix Abel Gauthier de l’Association des Mathématiques du Québec (AMQ), comme personnalité de l’année (1988); par le prix Adrien Pouliot de la même association pour son essai La mathémathique au jour le jour; par le Prix Apame d’Or de l’Association des Promoteurs pour l’Avancement de la Mathématique à l’Élémentaire (APAME), pour sa participation exceptionnelle à la revue Instantanés mathématiques, particulièrement comme éditieur de cette revue.

En 1990, Jean s’engage dans un parcours littéraire. Son écriture emprunte le roman, la nouvelle, la poésie, l’essai, le théâtre. Entre autres distinctions, il est finaliste au Prix Robert Cliche (1998) pour son roman L’oiseau-lyre, publié la même année chez Guérin Littérature. À titre de poète, son nom est inscrit au Dictionnaire des poètes d’ici, de 1606 à nos jours, Guérin, 2001. Plusieurs revues ou autres collectifs accueillent ses textes. Mentionnons Les saisons Littéraires (Guérin, Montréal), Virages (Prise de parole, Toronto), La revue de la nouvelle (XYZ, Montréal), Auteurs recherchés(Botakap, Québec), Brèves littéraires (Société littéraire de Laval, Laval), L’écrit primal (Cercle d’écriture de l’Université Laval, Québec), Avec nos années (FADOQ-Mauricie). Ses oeuvres rejoignent le publicautant par l’édition que par l’autoédition.

Sa formation en sciences lui permet de rédiger les textes pour les vidéocassettes L’été à toute volée (2000), Un vent de printemps (1998), Becs fins (1994), toutes produites par Les productions Sur le Vif (Saint-Michel de Bellechasse). On y reconnait sa rigueur scientifique, ses préoccupations écologiques ainsi que sa poésie dans le traitement des scènes de la nature.

Jean Grignon s’implique dans son milieu en animant des ateliers d’écriture, en donnant des conférences, en participant à des soirées de lecture. Il est de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) et du Cercle d’Écriture de l’Université Laval (CEULa).

On le retrouve aussi sur le site de Cyberscol et sur celui de l’UNEQ .

Référence

Voir toutes ses oeuvres

Résumé

Passionné des mots, Jean Grignon se consacre à l’écriture littéraire depuis une quinzaine d’années. La poésie, le roman, la nouvelle, l’essai ont tous eu rendez-vous avec sa plume. Curieux, il aime réfléchir en explorant différents univers, dont ceux de l’édition et de l’auto-édition. Il possède une écriture sensible qui sait rejoindre le lecteur. Avec de l’écriture à l’édition, l’auteur revient pour une troisième fois sur ce thème, mais en approfondissant davantage la genèse de l’écriture, ce passage obligé de tout écrivain devant le miroir de la page blanche, les angoisses et les questionnements suscités. Vous écrivez et souhaitez être lu ? Vous êtes intrigué et passionné par les qualités inhérentes à l’écriture et à l’édition ? Vous êtes fasciné par cette traversée intérieure franchie par tout écrivain pour rencontrer son lecteur ? Vous voulez apprivoiser ce voyage inévitable entre l’écriture et l’édition ? Voici une réflexion intime et personnelle sur les rites de l’écriture et de l’édition. Beaucoup plus qu’un bouquin technique, ce livre vous révélera l’importance d’interpeller les sens du lecteur pour communiquer avec lui. Vous constaterez que lire à voix haute influe sur le choix des mots. Vous apprendrez que la créativité empêche l’écrivain de sombrer dans un univers ennuyeux et répétitif. Vous démystifierez la motivation profonde qui anime tout écrivain. Édité pour communiquer… mais comment ? De judicieux conseils vous seront adressés pour mener à bien votre projet d’écriture. Vous verrez comment l’écrivain fait irruption dans l’univers du lecteur, comment il fait croiser l’espace d’un livre deux solitudes, la sienne et celle de son destinataire. Vous scruterez les rouages de l’édition, les contraintes, les trucs pour amoindrir les coûts, le choix d’un éditeur, l’auto-édition possible, etc. Après tout, votre écriture ne doit-elle pas inévitablement mener à l’édition ?

Mes impressions

Court ouvrage qui se lit aisément. En quelques pages, il vous résume plusieurs sujets variés : L’émotion,  fiction, administration, publier, l’éditeur, distribution et beaucoup d’autres. Ce qui m’a attiré c’est que l’auteur équilibre notre soif d’information et sa plume poétique. Dans la plupart des ouvrages que j’ai lus jusqu’à maintenant, il y a un bla-bla inutile pour ce qu’on peut nommer un livre de référence. On ne veut pas trop de technique aussi, on s’entend? Jean Grignon a su résumé habillement plusieurs thèmes autour de l’écriture. Deux phrases sont venues me chercher dans ce livre. La première à la page 18 où un auteur se confie à Monsieur Grignon qui dit ceci: « L’écrivain écrit avant tout avec ses tripes- avec son coeur et son cul. » La deuxième phrase est à la page 23 : «Il suffit d’écrire une seule phrase vraie.» Je crois que Jean Grignon a une vision claire et honnête de l’écriture et il ne tente pas de vous persuader que c’est le plus beau et facile métier du monde. Voici les faits. Voici ce que vous rencontrerez en choisissant ce chemin.

Acheter ce livre