Histoires d’un bloc #15

Mot de la fin

 

52 semaines. 12 mois. 1 an. J’ai franchi le bail d’un an pour ce logement. Gros bloc, troisième étage… Août je déménage dans un appartement. J’ai hâte comme jamais! Enfin, chez nous! un vrai. Non partager avec 100 autres voisins. Plus de fumée de cigarette qui remonte comme dans un tube jusqu’à ma chambre, plus de voisin qui s’ébat bruyamment la nuit, pu d’odeur de nourriture par millier, pu de voisin perdu, pu de concierge exaspérée et qui t’embarre à l’extérieur, pu chute de vidange nauséabonde, pu de concierge chez moi, pu de chien qui jappe, pu de voisin bruyant, pu de peur aux punaises de lit … Nada. Rien. Finito. Fini.

En conclusion, je suis bienheureuse de quitter. Je suis contente d’avoir expérimenter ce type de logement, mais ce n’est définitivement pas pour moi. Je m’en vais dans un endroit plus calme, vis-à-vis le fleuve st-Laurent. Plus cher, mais plus beau et plus calme. Ensoleiller et le vent, c’est tout ce qu’il manquait à mon bonheur!

J’ai eu un réel plaisir à faire ces petites anecdotes sur mon blogue, mais voilà c’est terminé! Cela laisse place à d’autres projets courts pour ce blogue! Je ne sais pas quoi encore… mais ça viendra! J’espère que vous avez aimé et vous vous avez un peu reconnu dans mes déboires…