Annet Huizing – Comment j’ai écrit un roman sans m’en rendre compte

Biographie

Nationalité :Pays-Bas
Né(e) : 1960
Annet Huizing habite une péniche à Utrecht, elle jardine, elle aime les crapauds (et en a plusieurs) et adore faire des balades à vélo au milieu des polders et des dunes.

« Comment j’ai écrit un roman sans m’en rendre compte », son premier ouvrage de fiction, a été récompensé en 2015 par le Zilveren Griffel, le plus important prix littéraire pour la jeunesse aux Pays-Bas.

Résumé du livre

« Le lecteur doit vivre ce que tu vis », avait dit Lidwine. Mais qu’est-ce que je vivais au juste ? Je n’avais pas l’air maligne avec mon rêve de devenir écrivaine. Et là, une idée m’est venue. J’allais raconter comment Dirkje était entrée dans notre vie. J’ai ouvert mon ordinateur portable et j’ai retroussé mes manches. Mais mes doigts sont restés immobiles sur le clavier. Avant d’en venir à Dirkje, il faudrait d’abord que j’écrive que ma mère n’est plus là, et que je parle de mon père et de Kalle, de notre maison et du fait qu’on ne mange jamais à table. Je devais commencer par le commencement. Mais où commençait le commencement ? Il était une fois une fille à  Hilversum ?

Mes impressions

Bon! Je dois vous avouer le truc. J’étais partie en quête de techniques. Un livre superbe sur comment écrire. Mais parfois quand on cherche avec des mots clés flous sur un moteur de recherche de la bibliothèque on se ramasse avec n’importe quoi. Alors je tombe sur ce livre. Je le loue et retourne chez moi. Je l’ouvre et puis.. Merde! C’est un roman! Je ne veux pas de roman! Je veux des diagrammes, des plans, des chiffres, etc. Qu’est-ce qui a d’ennuyant dans la technique quoi!

Je l’ai lu. Non. Dévoré. Une écriture douce et simple, mais non simplet. On suit Katinka qui veut devenir écrivaine. Il s’adonne que vis-à-vis sa maison une écrivaine et amie de la famille vit. En échange d’aide pour son jardin, Lidwine lui offre des conseils.

Ne vous y trompez pas, les conseils valent le coup! Pour un premier roman, qui parle d’écriture, pour les nouveaux écrivains… tous beaux, tous frais. Les mousses en écriture quoi!

Chaque chapitre est divisé entre l’histoire de Katinka, sa vie et les conseils de l’écrivaine à succès. Ces derniers sont en caractère gras. En même temps que vivre ses propres drames, Katinka découvre l’écriture avec une femme patiente et douée.

Nous passons, comme lecteur, des conseils tels que le show don’t telle, le rythme, les dialogues, la description, quand finir un chapitre…

Le livre est bon pour tout âge, mais je crois qu’un adolescent qui a ce rêve des mots c’est une superbe introduction. Les conseils sont concrets, on en parle, on nous les montre et on voit la jeune écrivaine progresser. En plus d’être un super Roman qui parle de la fragilité et de l’amour familial.

Acheter ce livre